top of page
ARH IDF (3).png
ARH IDF_edited.jpg

Découvrez nos conseils et solutions

Pour mieux préserver votre habitation et réduire votre consommation énergétique

Sans titre.png
Ancre 2

Actualités

2.png

Ma Prime Rénov' 2024

Déblocage de 300 millions d'euros supplémentaires en 2024

Sans titre (1).png

Les Conseils pour réduire votre consommation

Des petits gestes simples pour réduire votre consommation énergétique 

Sans titre (2).png

Les Conseils de Clémence

Retrouvez ses conseils pour une gestion des dossiers d'aides efficace ! 

Sans titre (4).png

Les Conseils de Mikaël

Découvrez les 12 solutions de Mikaël pour un agrandissement réussi !

Sans titre (3).png

Les Conseils de Valentin

L'expert de l'aménagement intérieur et plâtrerie, retrouvez ici ses tips !

MPR 2024

MonAccompagnateurRénov’ : 300 millions d’euros seront alloués pour financer le dispositif

Le gouvernement a annoncé ce lundi que 300 millions d'euros seraient prévus pour financer le lancement du dispositif « MonAccompagnateurRénov’ », qui deviendra en partie obligatoire pour bénéficier de certaines aides MaPrimeRénov', à compter du 1er janvier 2024.

Dans un contexte où le reste à charge pour les travaux de rénovation énergétique est en hausse avec l’inflation, les ministres Christophe Béchu, Agnès Pannier-Runacher, et Olivier Klein, ont annoncé ce lundi que 300 millions d’euros seraient prévus à compter de 2024 pour soutenir le lancement du dispositif « MonAccompagnateurRénov’ ».

Le gouvernement a également précisé ce lundi que le budget et les barèmes précis de MaPrimeRénov' seraient dévoilés dans les prochaines semaines, dans le cadre d'annonces sur le Projet de loi de finances (PLF) 2024.

Une nouvelle enveloppe pour la mise en place de « MonAccompagnateurRénov’ »

 

Pour rappel, à compter du 1er janvier 2024, le recours à un Accompagnateur Rénov’ deviendra obligatoire pour bénéficier du forfait « MaPrimeRénov’ rénovation globale » et « MaPrimeRénov’ Sérénité ». Pour les ménages les plus modestes, cet accompagnement sera intégralement pris en charge, et l’aide passera à 2 000 €, contre 1 200 € actuellement. Les collectivités territoriales pourront également co-financer le dispositif afin d'aider les autres ménages.

À partir du 1er juillet, les professionnels du bâtiment pourront déposer une demande d’agrément pour devenir AccompagnateurRénov’, et devront détenir cet agrément pour pouvoir exercer cette nouvelle fonction à compter du 1er janvier 2024.

Pour 2024, le gouvernement vise la rénovation performante de 200 000 logements, contre 90 000 en 2022, afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) des logements, qui représentent 48 millions de tonnes d’équivalent CO2, soit 11 % des émissions totales de la France.

Le 5 juin, le ministère de la Transition écologique a par ailleurs lancé une concertation pour accélérer la décarbonation des bâtiments, et en premier lieu des moyens de chauffage.

À travers cette concertation, le gouvernement entend notamment interroger les acteurs du bâtiment et les élus sur la fin progressive des chaudières fonctionnant à énergie fossile (fioul et gaz), avec l’éradication d’un quart des chaudières gaz, et l’interdiction d’installer des chaudières gaz neuves d’ici 2030. Ces chaudières à énergie fossile étant vouées à être remplacées par des moyens de chauffage fonctionnant aux énergies renouvelables (pompes à chaleur, chaudières biomasse...). Depuis début 2023, il n’existe d’ailleurs plus d’aide MaPrimeRénov’ pour l’installation d’une nouvelle chaudière gaz.

Or, en 2021, 11,2 millions de résidences principales recouraient au gaz naturel et gaz de pétrole liquéfié pour se chauffer, selon le Centre d'études et de recherches économiques sur l'énergie (Ceren).

Ancre 1
Sans titre (5).png
LES CONSEILS POUR REDUIRE VOTRE CONSOMMATION

Agissons ensemble pour réduire vos consommations d'énergie
Quelques gestes simples peuvent générer 
de grandes économies ...
Adoptez les au quotidien et dans la durée pour réduire vos consommations d'énergie et optimiser la performance énergétique de votre habitation                         
                                               
Salon

01 - BÂTI-ISOLATION
ALLER PLUS LOIN POUR DES ECONOMIES DURABLES
Diagnostiquer la performance énergétique de votre habitation et vérifier la qualité de l’isolation des infrastructures tels que le bâti, la toiture, et la détection de ponts thermiques


02 - CHAUFFAGE

DES PETITS GESTES SIMPLES POUR DE GRANDE ECONOMIES DES MAINTENANT

- Adapter la température ambiante : 19°C pour les pièces occupées, 16°C hors période d’occupation, 8°C si les lieux sont inoccupés plus de deux jours. Car 1°C en moins, c’est 7% de consommation de chauffage en moins

- Fermer les volets ou les stores la nuit, pour maintenir une bonne température intérieure
- Vérifier joints et ferme portes pour préserver/conserver au maximum la température à l'intérieur de votre habitation
- Nettoyer et entretenir les filtres de vos équipements de chauffage pour optimiser la durée de vie de votre matériel et garantir la qualité de l'air
- Entretenir régulièrement votre chaudière pour garantir son bon fonctionnement et prolonger sa durée de vie permet également d'éviter une augmentation potentielle de ses consommations d'énergie de l'ordre de 8 à 12%
- Calorifuger les canalisations véhiculant des fluides thermiques (eau chaude sanitaire, chauffage, ventilation)
- Désembouer les circuits de chauffage (purge de vos réseaux) permet d'éviter une perte d'efficacité de l'ordre de 17%. La mise en place d'un désemboueur peut apporter une solution semi-automatisée plus pérenne.
- Étudier la possibilité d'installer un pilotage centralisé et automatisé de votre chauffage pour réduire jusqu’à 20% le gaspillage énergétique
- Installer un récupérateur de chaleur sur votre groupe de froid pour alimenter votre circuit de chauffage

03 - CLIMATISATION
DES PETITS GESTES SIMPLES 

- En été, la température de consigne idéale dans votre habitation est de 26°C. Augmenter la température de 1°C pour atteindre la température de consigne vous permet de réduire de 5 à 10% la consommation annuelle de votre équipement.
- Régler la température au maximum à 4°C de moins que la température extérieure, sans descendre en dessous de la température de consigne de 26°C
- Ne pas ouvrir les fenêtres lorsque la climatisation est en fonctionnement

ALLER PLUS LOIN
- Nettoyer les filtres et entretenir votre équipement régulièrement pour optimiser sa performance et allonger sa durée de vie

04 - VENTILATION

DES PETITS GESTES SIMPLES

- Arrêter, lorsque cela est possible, la ventilation dans les parties inoccupées de votre habitation peut permettre de réduire jusqu'à 50% vos consommations d'énergie, sinon adapter son débit en fonction de vos besoins
- Nettoyer et entretenir les filtres de votre ventilation pour garantir la qualité de l'air

 

05 - ECLAIRAGE

DES PETITS GESTES SIMPLES
- Remplacer vos luminaires par des lampes économiques et performantes de types LED ce qui permet de limiter leur coût de fonctionnement et d'optimiser la qualité de votre éclairage
- Éteindre l’éclairage intérieur des pièces dès inoccupation et réduire l’éclairage extérieur
- Étudier la possibilité de diminuer l'intensité lumineuse de votre habitation et bénéficier au maximum de la lumière du jour

06 - EAU CHAUDE SANITAIRE
DES PETITS GESTES SIMPLES 

- Réduire l’utilisation de l’eau chaude sanitaire en dehors des usages pour lesquels l'eau chaude est indispensable
- Produire l’eau chaude en dehors des périodes de pic de consommation du matin et de la fin de la journée
- Limiter la température de l’eau chaude sanitaire à 55° permet d'éviter la formation de tartre tout en éliminant tout risque de développement bactérien
- Vérifier régulièrement l'état de la tuyauterie pour identifier et réparer les fuites potentielles
- Retirer régulièrement le dépôt calcaire permet d'éviter une surconsommation d'énergie de votre chaudière et de conserver un débit d'eau chaude adapté

ALLER PLUS LOIN
- Entretenir régulièrement votre installation de production d'eau chaude vous permet de garantir la performance et la longévité de votre installation, de répondre aux objectifs de sécurité et de maitriser votre budget énergie
- Installer des mousseurs permet de réduire le débit de l'eau qui s'écoule de votre robinetterie sans nuire à votre confort d'usage et de gagner de 30 à 60% d'économies sur l'eau chaude sanitaire par robinet
- Installer des ioniseurs pour limiter l'entartrage de votre système de production d'eau chaude sanitaire
- Calorifuger vos canalisations d'eau chaude pour éviter jusqu'à 20% de déperdition de chaleur

 

07 - APPAREILS & NUMERIQUE

DES PETITS GESTES SIMPLES
- Éteindre complètement vos appareils après usage en supprimant le mode veille, ainsi que tous les écrans. Par exemple, un ordinateur en veille utilise 20 à 40% de sa consommation en marche
- Remplacer les équipements les plus anciens par du matériel à meilleure performance énergétique



 

Sans titre (5).png
LES 4 CONSEILS DE CLEMENCE

Pour une gestion des dossiers d'aides efficace et sans accroc                        
                                               
bottom of page